Divorce et Vacances Scolaires

Suite à un divorce, deux parents peuvent s'accorder sur le partage des vacances scolaires concernant leurs enfants communs, ainsi que la gestion des évènements festifs et exceptionnels. Cependant, en cas de désaccord entre les deux parents, le Juge aux Affaires Familiales se chargera de déterminer le partage des vacances scolaires en respectant, en priorité, l'intérêt de l'enfant.

Mode de garde classique

En cas de garde principale, lorsque l'enfant réside chez l'un des parents, et que le second parent possède un droit de visite et d'hébergement, le partage des vacances scolaires est effectué de manière classique, c'est à dire : la moitié des vacances chez le père, et l'autre moitié chez la mère.

En cas de garde partagée, le partage est le même, sauf pour les grandes vacances qui se font par quinzaines : quinze jours chez le père, et quinze jours chez la mère.

Conseils divorce amiable

BON À SAVOIR 

Le Juge aux Affaires Familiales du lieu de résidence de l'enfant peut, à tout moment, revoir le partage des vacances scolaires en cas d'élément nouveau dans la vie des parents ou de l'enfant.

Zone géographique

Lorsque les parents résident dans deux zones différentes (zones fixées par l'éducation nationale : A, B ou C) concernant les vacances scolaires, il est important que le parent ayant la charge de l'enfant scolarisé puisse respecter le calendrier scolaire afin que la scolarité de l'enfant ne soit pas perturbée. Les deux parents devront donc s'organiser afin que l'enfant puisse effectuer sa rentrée scolaire normalement.

La profession

Il arrive, parfois, qu'un des parents ne possède pas le choix de sa période de vacances, en raison de son travail. Il est possible alors d'effectué un partage différent des partages habituels cités ci-dessus, tant que l'intérêt de l'enfant est préservé. Il est ainsi possible que l'un des parents obtienne la garde de l'enfant durant l'intégralité du mois de juillet, et le second parent le mois d'août. 

partage vacances scolaires divorce

Source